Un orgue est un instrument vivant qui évolue avec le temps et les diverses restaurations qui sont effectuées en vue de le maintenir en parfait état de fonctionnement, d'étendre ses capacités et d'augmenter ses possibilités sonores. C'est dans cet esprit qu'un Facteur d'Orgue réputé (Alfred Kern de Strasbourg) est intervenu sur l'instrument de Saint-Taurin en 1974. Ce grand chantier a nécessité plusieurs mois de travail. Un nouveau plan sonore a été ajouté portant ainsi à 3 claviers l'instrument d'origine de Daublaine-Callinet (1843) et une nouvelle console a pris place sur la tribune. Bien entendu, Kern a entrepris sur la partie instrumentale les modifications qu'il a jugé nécessaires pour donner à l'église Saint-Taurin un instrument homogène et d'une grande qualité sonore.

CONSTATATIONS : DES INTERVENTIONS "ETRANGES" SUR LA PARTIE INSTRUMENTALE

L'utilisation régulière de l'instrument pour le culte, et lorsque cela est possible au concert, nous a conduit à exercer naturellement une veille attentive à son égard. C'est ainsi que nous avons constaté des transformations notables sur la partie sonore.

1.- Le Jeu de Montre

Le Jeu de Montre réalisé par Kern, qui faisait la réputation de cet instrument, a été radicalement transformé. Les tuyaux ont maintenant un régime sonore outré, constat qui nous a conduit à aller les visiter en leur place dans l'instrument. Le changement d'intensité les ayant rendu trop courts, ils ont été rallongés. Les rallonges ne manifestent pas en outre un souci de propreté, la peinture réfractaire rouge ayant servi à leur soudure demeurant encore.

        DSC_0217R     DSC_0226R    DSC_0219R

2.- Les Jeux de Trompette et de Clairon

Les Jeux de Trompette et de Clairon du Clavier de Grand-Orgue ont été transformés. Les pavillons ont été évasés et, pour chaque tuyau, le diamètre de l'orifice d'alimentation en air situé à la base du pied a été agrandi. Le son en est donc totalement modifié, donnant un aspect "canardisant", bien éloigné de ces Jeux d'anches installés et harmonisés par Kern.                         

           DSC_0229R      DSC_0228R     DSC_0236R

De telles interventions ne peuvent être réalisées que lors de travaux de restauration mûrement réfléchis et validés par la ville d'Evreux, propriétaire de l'instrument. Cet orgue n'est pas un instrument dédié aux expérimentations de toutes sortes, à la recherche de sonorités particulières.

Ces interventions ont conduit à détruire profondément l'équilibre sonore de l'orgue Kern. La question qui se pose est de savoir si la Municipalité a autorisé ces travaux ? Si la Municipalité n'est pas commanditaire de ces travaux, qui en a fait la demande ?

Nous avons adressé dans ce sens un courrier à Monsieur le Maire d'Evreux pour lui faire part de nos constatations et de nos inquiétudes.